mercredi 29 juillet 2009

Génie civil : Projets de "Terrassement Nucléaire" ( 1957 à 1987 )


L' application des explosions nucléaires à la construction des ports sur côte abrupte a été annoncée le 6 mars 1958 par le Dr W. F.Libby, président intérimaire de l' Atomic Energy Commission. Une mission a recherché l' été dernier l' emplacement le plus favorable pour un port pétrolier et minier en Alaska, au nord du cercle Arctique, entre le cap Seppings et le cap Thompson. L' exécution est actuellement prévue au moyen de quatre explosions nucléaires laissant une profondeur minimum de 90 m. D' après le Dr Brown, l' un des codirecteur du projet, le prix de revient ne dépasserait pas le dixième de celui d' un port construit par les méthodes de terrassement ordinaires (...)

Science et Vie

Les États-Unis programmèrent donc l’opération « Plowshare » (soc de charrue) dont le nom fait référence au texte du prophète Isaïe : « De leurs épées, ils forgeront des socs de charrues. » Sous de telles auspices « religieuses », une quarantaine
d’explosions « civiles » ont eu lieu aux États-Unis à partir de 1957. Ainsi, un tir souterrain effectué à Gasbuggy le 10 décembre 1967 a permis de montrer qu’il était possible de « stimuler » l’extraction de gaz naturel. Cette opération a été payée pour un tiers par une société privée El Paso Natural Gaz. Cette dernière compagnie s’est associée au groupe Nobel français pour former la société « Geonuclear Nobel Paso » qui se propose d’organiser des essais nucléaires à des fins industrielles hors des États-Unis.
De son côté, la Russie aurait effectué 108 essais nucléaires souterrains «pacifiques» sur plus de vingt ans entre 1965 et 1987. Selon les relevés de tirs souterrains, 77 de ces explosions nucléaires «pacifiques» ont été effectuées en dehors des sites d’essais sur l’ensemble du territoire de l’Union soviétique. L’objectif de ces tirs était le percement de canaux, la création de réserves souterraines de gaz, l’optimisation de l’exploitation pétrolière…

"Sortir du nucléaire"

Aucun commentaire:

Quelle est la différence entre un optimiste et un pessimiste ?

L'optimiste pense que l'on vit dans le meilleur des mondes possibles.
Le pessimiste pense que malheureusement c'est vrai.